Articles
Categories

Le Chemin Qui Conduit au Reveil: Le Compte Rendu

2 Comments

Ceux qui travaillent dur et qui planifient de travailler dur enregistrent minutieusement les choses dans lesquelles ils sont en train d’investir leurs énergies. Ils n’avancent pas juste, tout en espérant que tout ira très bien.

 

Un tournant décisif s’était opéré dans ma vie de prière lorsque je décidai de noter par écrit combien de temps je passais dans la prière. Avant cela, j’avais l’habitude de prier étant persuadé que j’étais un homme de prière. Je décidai de noter le temps exact que je passais à prier chaque fois, enregistrant l’heure exacte à laquelle je commençais à prier et celle à laquelle j’arrêtais la prière. Je fis cela pendant toute une semaine normale et je fus choqué lorsque je fis le total des heures de chaque jour et de toute la semaine. J’avais prié pendant un tiers du temps que je croyais avoir investi dans la prière. J’étais choqué. Que s’était-il passé ?

LA SEDUCTION DE SOI-MEME

Je pensais que je priais beaucoup, alors que ce n’était pas le cas. Mes pensées ou mon imagination étaient très loin de la réalité. Je me trompais moi-même. Les faits m’ont poussé à la repentance et à la restitution, et j’ai commencé à faire du progrès dans la prière; J’ai donc décidé de noter par écrit comment j’utilisais mon temps chaque jour. Mon registre montre comment est utilisé mon temps dès le réveil, jusqu’au moment où je vais au lit chaque nuit. Un coup d’oeil jeté sur la manière dont j’utilise mon temps montre quel est mon but et quelles sont les priorités de ma vie. Je ne peux plus me tromper moi-même quant à savoir si j’investis du temps dans mon but ou non. Les chiffres sont révélateurs.

NE TE TROMPE PAS TOI-MEME

Toi aussi, ne te trompe pas toi-même comme je le faisais. La seule solution, c’est de tenir un registre honnête sur la manière dont tu utilises ton temps. Tu seras choqué, mais cela te permettra de confronter les faits, de te repentir et de changer. Cela nécessitera la discipline, mais la discipline est une partie intégrante du travail dur. Du fait que tu vas enregistrer exactement la maničre dont tu utilises ton temps et non la maničre dont tu penses l’utiliser, tu ne vas pas investir ton temps dans des choses dont tu ne seras pas fier. Par exemple, tu aimerais voir dans le registre que tu as passé beaucoup d’heures dans la prière, peu d’heures à dormir, à manger et le reste. Etant donné que c’est ce que tu veux enregistrer, tu vas oeuvrer pour l’accomplir effectivement, afin que ton enregistrement soit vrai. De cette manière tu as un autre stimulant au travail dur.

LE FAIT DE RENDRE COMPTE

Dieu a établi qu’il y aurait un jour pour rendre compte. La Bible dit : “Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu’il aura fait étant dans son corps.” (2 Corinthiens 5:10). Le Seigneur raconta la parabole des talents dans laquelle le maître à son retour fit rendre compte à chacun. (Matthieu 25:14-30). Nous allons finalement rendre compte au Seigneur de la façon dont nous aurons utilisé chaque :

  • minute,
  • gramme d’énergie,
  • franc,
  • opportunité

qu’Il nous a donnés depuis la naissance jusqu’à ce que nous Le rencontrions. Ceci sert de stimulus maintenant au travail dur. Cependant, nul n’a besoin d’attendre jusqu’à ce jour-là pour apprendre et pratiquer l’art du compte rendu. Il peut être trop tard. L’homme sage apprend et pratique le fait de rendre compte maintenant, afin de ne pas se tromper lui-même. Il pratique aussi le fait de rendre compte, afin d’être forcé à presser de l’avant et à offrir le meilleur de lui-même.

Ainsi, la personne sage se soumet à quelqu’un à qui elle rend compte. Tous ceux qui rejettent cela ne feront pas tout le progrès qu’ils pouvaient faire. Ceux qui réussissent déjà bien sans être redevables à quelqu’un sur terre peuvent certainement faire mieux s’ils se mettaient sous l’autorité de quelqu’un à qui ils rendraient compte. Ceux qui sont moyens ou médiocres peuvent faire mieux s’ils étaient redevables à quelqu’un.

Pourquoi en est-il ainsi ? Je suis persuadé que Dieu a mis en chaque être humain un désir de rechercher l’approbation. Lui-même nous jugera pour nous approuver ou pour nous désapprouver. A cause de ce désir d’être approuvé que Dieu a mis en nous, quand quelqu’un est redevable à une autre personne, il cherchera à être approuvé par celui à qui il est redevable. Il ne voudra pas être désapprouvé. Par conséquent, il fera tout son possible pour être approuvé. Pour ce qui concerne le travail dur, celui qui cherche à être approuvé :

  • travaillera dur,
  • travaillera plus dur,
  • travaillera de plus en plus dur,
  • et travaillera le plus dur possible, afin de continuer à être approuvé.

L’autre revers de la médaille est que celui à qui nous sommes redevables nous encouragera lorsque nous aurons besoin d’encouragement, et nous aidera à voir clairement les choses lorsqu’elles deviendront floues, parce que nous aurons perdu la vision.

LE CHOIX D’UNE PERSONNE A QUI RENDRE COMPTE

Pour que l’art de rendre compte puisse avoir un sens et t’aider à travailler dur, celui à qui tu décides de rendre compte doit normalement avoir toutes ou la plupart des qualifications suivantes:

  1. Il doit connaître le Seigneur Jésus comme son Seigneur et son Sauveur.

  2. Il doit être radicalement engagé au Seigneur Jésus.

  3. Il doit être quelqu’un qui a une longue histoire dans l’expérience du travail dur.

  4. Il doit être absolument honnête et être ainsi capable d’appeler “chat, chat”.

  5. Il doit t’aimer profondément.

  6. Il ne doit pas te craindre, c’est-à-dire qu’il doit être capable de te dire la vérité en face.

  7. Il doit avoir pour toi une grande estime.

  8. Il doit croire que tu es là où Dieu veut que tu sois.

  9. Il doit avoir l’autorité de te réprimander.

  10. Il doit avoir la capacité de voir des défauts cachés.

  11. Il doit avoir la capacité de t’inspirer et de te féliciter.

  12. Il doit avoir la capacité de relever ton moral quand tu es découragé et de t’aider à aller de l’avant.

  13. Il doit être disponible pour le contact personnel, de préférence une fois par mois.

  14. Il doit être quelqu’un que tu ne veux pas qu’il échoue, qu’il soit déçu ou blessé.

Il se pourrait que tu ne trouves personne ayant plusieurs de ces caractéristiques. Tu peux tout de même rendre compte. tu dois donc choisir quelqu’un de ta catégorie, et vous devez décider d’être mutuellement redevables l’un à l’autre. A défaut de cela, ne renonce pas. Choisis quelqu’un en dessous de toi et montre-lui régulièrement ce que tu as décidé de faire, et que tu as effectivement accompli.

Que dois-tu faire avec la personne à qui tu es redevable ? Nous suggérons les choses suivantes :

  1. Tu dois savoir que c’est pour ton bien qu’elle accepte que tu lui rendes compte.

  2. Tu dois la traiter avec beaucoup de respect et l’encourager de temps en temps par un don soit de gratitude soit d’autre chose.

  3. Tu dois débattre avec elle ce à quoi tu veux investir ta vie.

  4. Tu dois lui donner une copie de tes buts et le délai d’accomplissement de chacun d’eux.

  5. Tu dois être totalement honnête envers elle, afin qu’elle connaisse les faits et non des imaginations.

  6. Tu dois être prêt à recevoir une réprimande quand c’est elle que tu mérites.

  7. Tu dois la rechercher et non attendre qu’elle te cherche. Rappelle-toi que c’est le malade qui cherche le médecin.

  8. tu dois préparer les sujets de débat et les mettre en ordre quand tu vas la voir.

  9. Tu ne dois pas perdre son temps.

  10. Tu ne dois pas introduire des choses en dehors de l’évaluation de ton progrès.

  11. Tu dois lui montrer les détails de l’utilisation de ton temps quotidien et mensuel.

  12. Tu dois spécifier combien de temps a été investi dans ton but.

  13. Tu dois spécifier quelle quantité de travail a été effectué.

  14. Tu doit spécifier combien de temps a été gaspillé.

  15. Tu dois lui dire ta propre évaluation de la manière dont tu as travaillé ; si cela a été du travail :

    • très laborieux,

    • laborieux

    • pas assez laborieux,

    • paresseux.

  16. Tu dois lui dire si tu penses que de toi-même, tu es capable d’améliorer ta performance sans avoir besoin de son aide.

  17. Tu dois spécifier jusqu’à quel niveau tu penses que tu peux améliorer ta performance.

  18. Tu dois lui dire où réside ton problème.

  19. Tu dois ensuite garder silence et lui laisser le temps de réfléchir.

  20. Tu dois écouter pendant qu’il parle.

  21. Tu dois poser des questions.

  22. Vous devez vous entendre sur le but à accomplir, avant le prochain rendez-vous.

  23. Tu dois te repentir devant Dieu et devant lui pour tous manquements ou échecs dus à la paresse.

  24. Tu dois le remercier de t’avoir corrigé.

  25. Vous devez prier ensemble avant de vous séparer.

  26. Tu dois t’en aller étant déterminé à t’améliorer en travaillant de façon plus ardue, sans tenir compte du fait que tu as été loué ou réprimandé.

  27. Loue le Seigneur.

Say something here...
Cancel
Log in with ( Sign Up ? )
or post as a guest
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Latest Comment

I plan to go on a three days to obtain ...
Beautiful. Thank you Aba Father for this enlightening. I am ...
Thank you Lord for your true
And the pathway to been ...
Laureat 18 days ago The Manifestation of Joy
Oh Lord ... I pray that O may manifest , ...
Lord thank you so much. Recently I have had hard ...

Blog Archives

News Letter Signup

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Nos Institutions d'oeuvres de Miséricorde

Ave. Zacharias Tanee Fomum, P.O. Box 385, Bertoua, Cameroon

  • dummy+1 (613) 298-2449

  • dummy+47 454 12 804

  • dummy info@ztfministry.org

Newsletter Signup

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Copyright © 2020 Christian Missionary Fellowship International | Zach Fomum Ministry